à Saint-Martin l`Ars
Château de Saint-Martin l’Ars

Propriété privée, ne se visite pas !

Le château est élevé pour l’essentiel en deux temps, au XVe et au XVIIIe siècles. Se sont succédés en qualité de seigneur Pierre de Salignac en 1483, Julien Le Bœuf, Jacques de Greaulme, puis Jean de Moussy en 1609. Les Lambertye donnent à l’édifice sa physionomie actuelle. En 1789 le comte de Lambertye est député de la noblesse du Poitou aux États Généraux. 

Architecture
La vaste avant-cour, limitée par une grille dessinant de savantes inflexions, fermée aux abords de la cour d’honneur par des portails latéraux et dotés d’ailerons à volutes, contribue à ennoblir cette belle demeure. L’aile de communs atteste la vocation agricole du domaine.

Des douves en eau se déversant dans le Clain circonscrivent une plate-forme  que cantonnent  de hautes tours; les meurtrières ont été transformées en canonnières et une salle de la tour sud ouest convertie en chapelle. 

Le logis est un bâtiment rectangulaire appuyé aux deux tours qui regardent la rivière. La confrontation entre l’héritage médiéval et les principes de la composition classique a produit une œuvre d’architecture équilibrée et harmonieuse.