Patrimoine
L’Eglise Saint-Martin d’Availles

L’église et la croix de mission sont  implantées sur la place, sous laquelle existe un ancien cimetière. Particularités de la croix, on peut y voir un serpent qui entoure une amphore, et surtout, en partie basse, un visage qui pleure avec deux larmes bien visibles.

Édifiée au XIème siècle, elle dépendait de l’abbaye Saint Cyprien de Poitiers qui nommait les curés d’Availles. Le clocher est porté par 4 pilastres carrés d’origine, alors que le chœur et le transept ont été reconstruits au XVème, par Jacques d’Archiac, dont on retrouve les armoiries à la croisée des ogives du chœur.
Une horloge, fabriquée par M.Brunier d’Availles est placée au sommet du clocher en 1768, alors que les chapelles de droite et de gauche sont reconstruites respectivement en 1784 par le seigneur du Cerier et en 1790 par la maison de Vareilles. Dans cette dernière on y remarque un hagioscope, petite ouverture, permettant de suivre la messe à partir de la chapelle.
En 1943, le père Ferrand fait sculpter une statue de la Vierge à l’enfant, Marthe Dudognon et son fils ont servi de modèles.
Le vitrail représentant notamment Saint Martin a été réalisé par les frères Guéritault, maîtres verriers de Poitiers.

Dans la sacristie, on peut voir une inscription sur bois relatant le vœu décidant de la procession à Boisse. On y trouve aussi une plaque sur laquelle on apprend qu’un curé (Jean Massoulard) a institué une messe perpétuelle de requiem pour le repos de son âme.
On accède à la crypte par un escalier à vis datant des années 1970.
Outre un magnifique autel, de nombreuses statues de saints sont exposées dans celle-ci.
On y trouve notamment Saint Roch et son chien, ainsi que Saint Jude.

eglise-availles

eglise-availles-intérieur