Les 4 communes
Pressac
Pressac

Bourgade du Sud-Vienne, où serpente Le Clain, passant sous un très vieux pont de pierre romain en dos d’âne, lieu de pêche et lieu de passage de l’ancienne route impériale Limoges-Nantes.

Les 631 habitants de la commune disposent d’un territoire de 4921 hectares.

L’origine du nom Pressac
Autrefois Preissac, puis Pressaco, Périssac, Saint-Just de Pressac et enfin Pressac, nom définitivement adopté et qui viendrait de Préscuis, un propriétaire gallo-romain.
Bourgade blottie au creux d’un verdoyant vallon où coule le Clain et au centre de laquelle se dresse l’impétueuse église St Just, monument historique des XIIème  et XIIIème siècles.
Face à celle-ci, un ancien relais de poste du XVème siècle et non loin de là, le vieux pont en dos d’âne et une typique maison poitevine, édifiée par Pierre Corderoy, seigneur du pont, léguée ensuite à la commune ; elle a abrité la première maternelle et école de filles. Son colombier se reflète dans le plan d’eau avoisinant.

maison-poitevine-pressac-pigeonnier

La maison poitevine typique de Pressac, avec son puits en bordure du Clain et son pigeonnier sur la façade.

etang-ponteil

 

 

eglise-st-just-pressac

L’église St Just
Sa construction en pierre jaune locale, porte les traces d’une longue et mouvementée histoire ; elle dispose d’une nef romane voûtée en berceau sans bas côté ni transept. Des éléments de défense ont été ajoutés lors de la guerre de Cent Ans (surélévation des combles et construction de deux bretèches au-dessus des portes latérales). D’autres transformations eurent lieu plus tard, notamment un ajout de contreforts extérieurs au XVème siècle, un chœur et un arc gothique lors des guerres de religion. A la fin des années 1850, un nouveau clocher fût édifié avec une restauration intérieure.

aire-de-pique-nique-pressac1

A FAIRE
Deux aires de pique-nique, l’une à proximité de la salle des fêtes  en bordure du Clain et de son plan d’eau, l’autre à la sortie du bourg route de Charroux au bois de la Jarte.